Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Théâtre en Normandie

« Poésie dans (e) la rue Quand les mots se font signes …

19 Septembre 2017 , Rédigé par François Vicaire

Cela fait maintenant la septième année que la poésie descend dans la rue …. d'une manière officiellement visible tout du moins car la poésie si elle n'a pas d'âge, elle n'a pas non plus de limites ni dans ses expressions ni dans son territoire mais elle a besoin de s'afficher aussi et « Poésie dans(e) la rue » s'y emploie parfaitement.

Le festival est devenu au fil des ans une grande fête des mots qui se développe dans toute l'agglomération rouennaise. Elle fait même des incursions jusqu'à la Porte Océane en s'installant à la librairie » La Galerne » pour une lecture à plusieurs voix du livre de Lara Dopff « Avoir un Havre ».

Une volonté d'élargissement vers un public de plus en plus ouvert, de plus en plus jeune et surtout de plus en plus attaché à cette notion d'intemporalité poétique qui favorise le rêve, donc l'évasion et qui trouve sa raison d'être dans une collaboration étroite avec des bibliothèques de l'agglomération rouennaise.

« Poésie dans(e) la rue » porté avec passion par Jacques Perrot et Françoise Navarro propose donc, essentiellement sur Rouen et surtout au Jardin des Plantes, des performances dans lesquelles les idées sous toutes leurs formes et le mouvement s'accordent, se développent, se complètent et s'assemblent pour faire passer le souffle de l'imaginaire.

Les bibliothèques de Sotteville, la Grand-Mare et de Rouen-centre y sont associées pour des actions bien spécifiques. Ainsi, à la Grand-Mare, c'est la compagnie « Alias Victor » qui présentera une petite forme dont le titre « édantépoèmtamikoi » mérite qu'on le dise à haute voix pour en goûter tout le sel, interprétée par Sophie Caritté et Alain Fleury dans une mise en espace de Karine Préterre.

A « Simone de Beauvoir » un atelier de lecture animé par Jacques Perrot, sera consacré à Laurence Vielle qui est une des invités d'honneur du festival.

Quant à la bibliothèque de Sotteville, c'est le livre du poète Claude Ber qui servira de base de réflexion autour de son livre « Il y a des choses que non ». Un livre qui se veut un moment de résistance face à l'inacceptable et qui sera « lu » - si l'on peut dire – dans une traduction en langage des signes par les associations « LIESSE » et « Arts résonnances ».
Et c'est un des grands intérêts du festival que d'y intégrer cette année le langage des signes qui depuis quelques années maintenant a pris une importance tout à fait considérable au point de faire l'objet d'un enseignement en faculté. C'est la prise en compte d'un moyen d'expression qui allie le silence à une gestique bien particulière qui l'apparente à une véritable chorégraphie et qui relève véritablement d'un acte poétique. Ce sera donc autour du livre de Claude Ber mais aussi dans la très belle rencontre qui se fera avec « Haïkus , dans lequel Thumette Léon, la « danseuse sourde » comme elle se qualifie elle-même, et le musicien Olivier Hüe feront « faire danser les signe et signer la danse ». Une rencontre subtile qui se prolongera avec François Brajou, poète sourd et comédien, qui se livrera à une expérience totalement inédite. En effet si jusque-là, les gestes pouvaient « dire » les choses ce sera l'inverse qui se produira puisqu'à partir d'un poème écrit dans l'abstrait, ce sont les mots qui devront les retranscrire. Un détournement fascinant qui est la belle illustration d'une semaine riche en découvertes, en bonheurs insolites et en impressions et des rencontres avec des invités comme Antoine Mouton, Ludovic Degroote, Laure Vielle, Laure Dopff, Claire Gohart etc ...

L'essentiel des animations aura pour cadre le Jardin des Plantes. Les compagnies « Diagonales » animée par Marie-Aude Babault, « Eteile » de Caen, « Lagrimas », « Alias Victor » formeront l'épine dorsale de cette nouvelle édition poétique qui se dérouera du 29 septembre au 14 octobre.

 

Le programme sur www.poesie-danse-la-rue

notre photo : Thumette Léon : la poésie du signe

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article