Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Théâtre en Normandie

Loïc Lachenal à l'Opéra de Rouen : l'urbanité et l'ouverture

31 Mars 2017 , Rédigé par François Vicaire

Les jeux sont faits ou plus exactement la messe est dite : l'opéra de Rouen Normandie a trouvé un successeur à Frédéric Roels. Il s'agit de Loic Lachenal qui prendra ses fonctions en octobre prochain et ce pour une durée de cinq ans.

Ce presque « quadra » (il est né en 1978) s'est détaché d'un peloton de six personnalités qui toutes, à des degrés divers, pouvaient prétendre à un poste qui est politiquement et artistiquement stratégique. Dans la perspective d'un pôle « Opéra » qui va englober la grande Normandie, la maison, aprés avoir été pendant deux siècles le « Théâtre des Arts », s'ouvre en effet à une nouvelle dimension et le choix de celui (ou de celle car une candidature féminine fut jusqu'au bout sur la sellette) qui en prend la responsabilité est déterminante dans l'avenir de la maison et par voie de conséquence dans celui d'une région élargie.

On pouvait se demander quel allait être le choix de l'Etablissement public Opéra de Rouen Normandie présidé par Catherine Morin-Desailly. Soit, on optait pour un chef d'orchestre ou un metteur en scène ou bien on se dirigeait vers une direction plus administrative sans qu'elle soit pour autant coupée des impératifs artistiques qu'implique une gestion d'opéra.

Il semble bien que le choix de Loïc Lachenal réponde à ces deux exigences. Il connaît déjà bien Rouen pour avoir été délégué artistique pour « Accentus » de 2006 à 2011. Directeur de production pour « Musicatreize » avec Roland Hayrabedian, il a été également administrateur adjoint à l’Opéra de Saint-Etienne en 2001 et chargé de production et de programmation à l’Opéra de Massy 2000.

Le monde de la musique et de la voix lui est donc familier mais on retiendra surtout le rôle stratégiquement déterminant au sein des « Forces musicales »... une structure née de la fusion entre la Chambre professionnelle des directions d'opéra et les structures orchestrales. C'est lui qui aux côté d'Alain Surrans, alors directeur de l'Opéra de Rennes et, depuis cette année, directeur d'Opéra Angers-Nantes Opéra, a conduit les étapes d'une convergence d'intérêts qu'il fallait mettre en place en tenant compte des demandes et des besoins de chacun.

On peut donc dire que Loïc Lachenal maîtrise parfaitement le paysage musical et lyrique français. On lui accorde un art de la négociation, une grande urbanité et une efficacité souriante qui font de lui un interlocuteur avisé et d'une grande ouverture d'esprit.... Des qualités qui lui permettront certainement de tenir la maison dans ue ambiance à la fois sereine et laborieuse. Passionné de musique et de lyrique, il « hante » les maisons d'opéras dont il connaît les arcanes administratives et les ressoures artistiques et humaines.

Des éléments qui devraient donner à l'Opéra de Rouen-Normandie des opportunités de co-productions accrues.

Pour l'instant les intentions artistiques de Loïc Lachenal ne sont pas encore détaillées, du moins pour le grand public. Prenons patience et attendons qu'il nous en dise plus d'ici quelque temps.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

LMC 14/04/2017 10:09

Vivement Octobre pour constater les changements, le renouveau peut faire peur mais ça a parfois du bon !

eterio sionfonico 04/04/2017 13:09

"En lui (Scipion l'Africain) commence cette urbanité romaine. Ornement du génie de Cicéron, de Pompée, de César, et qui remplace chez ces citoyens illustres la rusticité de Caton et de Fabricius" (Chateaubr., Itinér. Paris Jérus., t. 3, 1811, pp. 118-119)

Très intéressant tout cela. Un peu d'urbanité parisienne pour polir les mœurs de notre vieille maison... En attendant, ou peut-on consulter le projet sur lequel cet heureux Cicéron avait été brillamment imposé à la tete de l'Opéra de Rouen?
Concrètement, qu'est-ce que avait été choisi pour nous par nos élus pour les 5 prochaines années? Ce projet avait-il été chiffré pour correspondre au budget de la maison ?
Notre Docteur Rambert a-t-elle trouvé son André Cabourg?

François Vicaire 04/04/2017 13:37

je sais qu'il arrive mais pas beaucoup plus ... il va falloir attendre une conf de presse

Angelilie 01/04/2017 13:59

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir