Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Théâtre en Normandie

Christelle Theuret et Jean-François Levistre... quand l'amour chante

29 Mars 2017 , Rédigé par François Vicaire

Le couple est un argument qui depuis toujours fait mouche.

De la littérature au théâtre en passant par le cinéma, il reste une valeur indémodable sur laquelle les publics de tous âges et de toutes générations ont des chances de s'y retrouver …. ou s'y perdre.

De l'amour-passion des débuts aux désamours des fins de liaison, la circonvolution des sentiments se déroule comme une mélodie qui n'aurait pas de fin.

Christelle Theuret et Jean-François Levistre ont construit autour de cette histoire éternellement recomposée un bien sympathique spectacle qui sur le mode désinvolte du cabaret dissèque toutes les étapes qui jalonnent l'évolution des sentiments.

C'est clair, joyeux, avec de temps à autre de réelles poussées de mélancolie.  Mais l'entrain et les capacités d'enthousiasme des interprètes s'emploient à désamorcer les drames qui dorment sous la cendre des bonheurs contrariés et ne demande parfois qu'à se réveiller.

Pour cette petite encyclopédie  du « Tendre » à laquelle Mademoiselle de Scudéry n'avait pas pensé,  le duo Theuret-Levistre a fait appel à quelques spécialistes dans le domaine de l'amour, de ses joies et de ses contradictions.

Chacun y apporte une petite musique  différente mais l'ensemble forme une variation sur le thème du « je t'aime … moi non plus » de Gainsbourg auquel répond en contre-point – ou en contre-chant - la superbe « Complainte des vieux amants » de Brel.

En fait, ce spectacle mis en espace avec l'amicale complicité de Jean-Claude Caillard est un véritable panorama dans lequel textes et chansons se répondent et se complètent pour dessiner un paysage composé de plusieurs vies et de plusieurs amours.

Pour un semblable sujet, la mobilisation est générale. Elle va de Tchekov à Prévert, de Feydeau à Anouilh et de Renaud à Mistinguett !

Comme on le voit il n'y a pas d'exclusives dans l'univers amoureux de Christelle Theuret et de Jean-François Levistre. Dans une succession de petites scènes dans lesquelles ils jouent avec toutes les ressources d'un choix qui prend ses références parmi les meilleurs, ils se renvoient la balle - et les couplets - avec un humour  tout à fait réjouissant. Ils sont aidés par Yves Mouchel qui leur apporte une solidité musicale et parfois vocale qui donne un relief très tonique à l'ensemble avec un répertoire qui joue avec les réminiscences et qui bouscule les genres en allant des plus joyeux aux plus graves en même temps qu'elle réveille les souvenirs et leur donne l'assurance qu'en amour rien n'est jamais tout à fait fini et qu'il suffit d'une romance pour le faire chanter à nouveau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article