Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Théâtre en Normandie

« L'Aître aux poètes » : Des mots à lire et à dire par tous les temps

27 Février 2016 , Rédigé par François Vicaire

« L'Aître aux poètes » : Des mots à lire et à dire par tous les temps

C'est bientôt le printemps et la poésie arrive.

En fait, si on y regarde bien, été comme hiver, la poésie est par tous les temps chez elle. Il suffit de savoir la regarder, de l'entendre, de la lire ou de la dire, d'humer cet air ambiant qui n'appartient qu'à elle pour se convaincre qu'elle donne des ailes aux mots et du soleil aux idées.

Avec la promesse des beaux jours, elle profite de l'occasion pour s'en aller musarder au hasard des rues, pour chuchoter à l'oreille des « passants qui s'aiment » comme dirait Prévert, des mots, des humeurs roses ou tristes et qui, qu'il fasse soleil ou qu'il pleuve (on est en Normandie tout de même!), éclaircissent les mornes horizons du quotidien.

Et c'est un peu ce à quoi s'emploie le volet rouennais du « Printemps des poètes » grâce à trois associations qui mettent en place des opérations « coups de coeur » tout au long d'un long week-end en investissant le quartier Saint-Maclou avec point de rencontre cet « Aître » qui est à lui seul un long poème d'harmonie et de réflexion.

Alain Fleury avec sa compagnie « Alias Victor », Jacques Perrot et son association « Détournements » (dont le 6ème édition de son festival « Dans(e) dans la rue » se déroulera le samedi 1er octobre) et Patrick Verschueren et sa « Factorie -Maison de la poésie Normandie» qui tient ses assises à l'Ile du Roy à Val de Reuil, sont les maîtres d'oeuvre de cette opération dont le thème sur le plan national est placé sur « le grand XXème siècle ».

Notre XXème siècle a-t-il été poète ?

Pour répondre à la question, il suffit de parcourir la longue liste des auteurs qui s'y sont illustrés. D'Apollinaire à Claudel en passant par Desnos, Prévert, Aragon Senghor, René Char, Queneau jusqu'à Renée Chedid ou Allain Leprest et tant d'autres, c'est un florilège de noms et de talents qui mériteraient à eux seuls une anthologie.

« L'Aître aux poètes » a le grand mérite de les mettre en valeur avec une préférence, et c'est tant mieux, pour les poètes de notre temps et de toutes les latitudes (dont trois poètes québecois qui seront présents) et dont certains sont encore à découvrir ou à mieux connaître. Pour y parvenir, l'opération descend dans la rue, va à la rencontre du monde, investit des places ou des trottoirs qui ne sont pas, de toute évidence, les lieux habituels où les mots prennent leur sens. Mais le procédé, astucieux et efficace, trouve un écho tout particulier au contact de ceux à qui ils vont s'adresser à un moment où ils s'y attendront le moins.

Du poème lu à celui qui est dit – et le distingo permet de réunir dans une même fonction et avec un même bonheur des comédiens professionnels et des amateurs (ceux qui « aiment ») - de la chanson poétique, du geste créateur du peintre ou du sculpteur, de la danse qui prolonge par le mouvement le rythme de la pensée... tous convergent vers un acte poétique qui, pendant deux jours, va faire respirer au quartier Saint-Maclou un air printanier (même s'il pleut mais quelle importance pour un poète!) vivifiant, neuf et riche dans sa diversité et ses propositions de découvertes.

Le programme

Durant tout le week-end, à l’Aître St-Maclou et aux alentours : - Cliques poétiques, avec les élèves du COP – classe d’art dramatique du Conservatoire de Rouen.

- Roue de la Fortune poétique, par l'association « Détournements ».

Samedi 5 mars :

14h Aître Saint-Maclou

Des chuchoteurs de poèmes

14h30 Aître Saint-Maclou

Contre les bêtes, de Jacques Rebotier, avec Arno Feffer et « Théâtre Éphéméride »

15h30 / 17h Aître Saint-Maclou

Parcours poétique - 1er départ à 15h30. Se renseigner sur place pour les départs ultérieurs. Avec Ritta Baddoura, Dan Bouchery, Perrine Le Querrec, « Israhn » (poésie kabyle et arabe chantée); et Gersende Michel (poèmes de Béatrix Beck).

17h15 Salle paroissiale

« Cap au Norge ! » Récital Géo Norge, avec Alain Fleury et Alexandre Rasse

18h Aître Saint-Maclou

Avec Gherasim Luca, par l’Atelier par cœur et « Détournements »

19h Aître Saint-Maclou

« Paroles du Québec » avec Nicole Brossard, Louise Dupré et Louis-Philippe Hébert

21h Aître Saint-Maclou

Un Cabaret nommé désir, avec tous les participants de la journée.

Dimanche 6 mars

12h Place Saint-Marc

« Derrière le blanc » . Performance danse/poésie, avec Alexis Pelletier et Jean- Antoine Bigot

14h30 Aître Saint-Maclou

« Tralahurlette » d’Allain Leprest et Alain- Michel Boucher, avec Henry Dubos, Tania Dubos, Stefano Maghenzani et Elisabeth Touchard (Théâtre Musical Coulisses)

15h30 / 17h Aître Saint-Maclou

Poésie à la carte. Avec Eric Ferrari, Rabah Mehdaoui (Benjamin Fondane), Marja Nykänen, Jean-Christophe Canivet (Mohammed Dib).

- Alexis Pelletier et des membres de « Détournements » (Panorama du 20e) ;

- Alain Fleury (Georges Haldas)

– L’état de poésie et Jean-Pierre Siméon – (« La poésie sauvera le monde »).

17h15 Salle paroissiale

« J’habitais le vingtième ». Récital de poche avec Patrick Verschueren et Evelyne Boulbar

– Ma Vie de poème

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article