Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Théâtre en Normandie

« Le Poème Harmonique » à la Chapelle Corneille : L'intelligence et l'exception

11 Janvier 2016 , Rédigé par François Vicaire

« Le Poème Harmonique »   à la Chapelle Corneille :  L'intelligence et l'exception

Vincent Dumestre est heureux !

Même s'il les partage, le voici enfin dans des murs qui s'accordent à l'esprit et à la lettre de son « Poème Harmonique ».

Personne mieux que lui, en effet, ne pouvait trouver en cette chapelle du lycée Corneille un lieu qui soit plus à la mesure d'un ton et d'un style qui correspondent si parfaitement à ses exigences esthétiques et intellectuelles.

Le Poème Harmonique, depuis quinze ans, mène aux quatre coins du globe une itinérance qui méritait bien de trouver un jour son point d'ancrage. Cette installation, tant attendue, n'est pas une consécration car cela fait belle lurette que Vincent Dumestre et son équipe l'ont acquise d'une manière incontestable mais c'est la manière la plus élégante et la plus justifiée de lui accorder un port d'attache d'où partiront de nouvelles aventures.

Et quel port !

Son élégance, sa somptuosité, l'harmonie de son cadre réclament une rigueur d'intentions mais aussi une logique intellectuelle dépassant une simpliste occupation d'espace.

Pour Vincent Dumestre, la chapelle est une opportunité qui va lui permettre de mettre en application une synergie s'établissant dans le temps entre les artistes et un public qu'il veut le plus ouvert possible. Pour lui, une programmation ne se résume à pas à un alignement de dates mais correspond à une réflexion à long terme, fruit d'un travail de musicologue et d'une sensibilité d'interprète qui trouvent leur cohérence dans une démarche qui échappe aux effets de mode :

« C'est un état d'esprit. Un point de rencontre entre des œuvres et un cadre. Celui que nous offre la chapelle Corneille est exceptionnel et mérite qu'on lui apporte une attention qui soit au niveau de sa qualité et de son histoire. La saison que le « Poème » a mise en place pour la Chapelle rejoint l'esprit du grand festival que nous voulons y construire et dans lequel se retrouveront tous les savoirs qui ont façonné le baroque. Y sont présents, bien évidemment, la musique, la danse, le chant, le théâtre, mais aussi la littérature et tout l'éventail d'instrumentation qui la composent et même la pratique chorale amateur qui à l'époque tenait une place importante et qui peut se retrouver aujourd'hui à travers un travail avec les chorales de la région».

Un « concours Corneille »

C'est en réalité dans un véritable travail de fond que s'engage Vincent Dumestre. Une manière de manifeste qui doit placer la Chapelle au centre d'une action globale au niveau d'un public très ouvert mais aussi à des actions plus ciblées comme le « Concours Corneille » - le premier du genre en France – qui s'adresse à de jeunes instrumentistes. Quand on y regarde de près il y a peu de domaines qui échappent à l'époque baroque et on comprend mieux la place importante qu'elle occupa en son temps et celle qu'elle a retrouvé après avoir connu un long purgatoire.

Vincent Dumestre ne veut rien laisser de côté dans cette immersion au coeur d'un monde d'une richesse dans laquelle le goût tint une place importante. C'est si vrai qu'il a fait appel à Olivier Da Silva du restaurant L'ODAS pour faire jouer des correspondances entre les saveurs qu'elles soient culinaires et musicales.

C'est ouvrir l'art baroque, si longtemps considéré comme élitiste, à une accessibilité qui fera se retrouver, pour l'exemple, dans une même saison, Jordi Savall, l'ensemble choral du Pays de Bray et les jeunes musiciens de l'Ecole Harmonique ou se faire côtoyer Molière et Shakespeare avec Pascal, le folklore populaire irlandais et les « Ténèbres » de Couperin avec Benjamin Lazar.

L'ensemble représente cinq « Saisons baroques » qui vont des chemins de Pâques aux Noëls madrilènes et napolitains en passant par l'Angleterre de la Renaissance et les grâces et les sens du Grand Siècle avec, en prime, ce concours Corneille qui projeteront sur la Chapelle les feux d'une opération de grande envergure aux retombées internationales.

Pour cette traversée au long cours qui va tenir une bonne part de la saison à venir, Vincent Dumestre s'est entouré de compagnons de voyage qui sont, entre autres, Laurence Equilbey et « Accentus », François Lazarevitch, Marc Mauillon, la Capella Cracoviensis, Justin Taylor, Jordi Savall, Jean Rondeau, Michael Edwards… autant de noms qui vont fleurir tout au long de ces « saisons ». Elles sont, par leur harmonie et leur esprit, l'élément majeur qui va conférer véritablement à la Chapelle le « ton »qui lui convient.

Celui de l'intelligence et de l'exception.

Pour connaître le détail des « Saisons » et la manière de réserver ses places :

lepoemeharmonique.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article